Comment prescrire de l’oxygène à domicile ?

Qualité du prescripteur, durée de la prescription, support de la prescription, contenu de la prescription… Pour chaque indication, Assistance Occitanie Santé fait le point. A la moindre hésitation, n’hésitez pas à faire appel à votre prestataire, nous sommes là pour vous aider.

Insuffisance respiratoire chronique en état stable : oxygénothérapie de long terme et de longue durée quotidienne

L’oxygénothérapie de longue durée quotidienne (OLDQ) est un mode d’administration de l’oxygène minimum 15h par jour, soit avec moins d’1 heure de déambulation par jour, soit avec plus d’1 heure de déambulation par jour.

Qui peut prescrire ?

La prescription initiale et le renouvellement peuvent être réalisées par :

  • un pneumologue,
  • un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose,
  • un médecin d’un centre de compétence de l’hypertension artérielle pulmonaire,
  • un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant,
  • un médecin coordinateur d’EHPAD en cas de renouvellement.

Quelle est la durée de la prescription ?

La prescription initiale est valable 3 mois. Les renouvellements se font tous les ans.

Quel est le support de la prescription ?

La prescription d’oxygénothérapie de long terme doit faire l’objet d’une Demande d’Entente Préalable (DET) auprès de la caisse du patient.

Quel est le contenu de la prescription ?

La prescription doit contenir certains éléments.

Concernant la source fixe :

  • la nature de la source : concentrateur ou O2 liquide
  • le débit en L/min
  • la durée d’administration quotidienne

Pour rappel, les concentrateurs ont soit un débit maximum de 5L/min, soit un débit maximum de 9L/min. Pour les débit supérieurs à 9L/min, il faut prescrire de l’oxygène liquide.

Concernant la source mobile, s’il y en a une :

  • la nature de la source : concentrateur mobile, bouteilles d’oxygène gazeux, compresseur ou O2 liquide
  • le réglage
  • le mode : continu ou pulsé
  • la durée d’administration quotidienne

Pour étalonner la source mobile, le prestataire de santé peut procéder au prêt de matériel.

L’oxygène liquide doit être réservé aux patients ayant besoin d’un débit important ou non satisfait par les autres sources disponibles.

Quelles sont les examens pour valider la prescription ?

Pour la prescription initiale, il faut réaliser deux gazométries en air ambiant à 15 jours d’intervalle et une gazométrie sous oxygène.

Pour le renouvellement, il faut une seule gazométrie en air ambiant ou sous oxygène.

Pour justifier la prescription d’oxygène, la pression partielle en oxygène du sang artériel (PaO2) doit être inférieure à 60 mmHg ou 55 mmHg en cas de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sans critère de gravité.

En pédiatrie, les gazométries ne sont pas réalisées et une mesure de la saturation artérielle peut suffire.

Insuffisance respiratoire avec désaturation à l’effort : oxygénothérapie de longue durée de déambulation exclusive

Qui peut prescrire ?

La prescription initiale et le renouvellement peuvent être réalisées par :

  • un pneumologue,
  • un médecin d’un centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose,
  • un médecin d’un centre de compétence de l’hypertension artérielle pulmonaire,
  • un pédiatre ayant une expertise en insuffisance respiratoire chronique de l’enfant,
  • un médecin coordinateur d’EHPAD en cas de renouvellement.

Quelle est la durée de la prescription ?

La prescription initiale est valable 3 mois. Les renouvellements se font tous les ans.

Quel est le support de la prescription ?

La prescription d’oxygénothérapie de long terme doit faire l’objet d’une Demande d’Entente Préalable (DET) auprès de la caisse du patient.

Quel est le contenu de la prescription ?

La prescription doit contenir certains éléments, concernant la source mobile :

  • la nature de la source : concentrateur mobile, bouteilles d’oxygène gazeux, compresseur ou O2 liquide
  • le réglage
  • le mode : continu ou pulsé
  • la durée d’administration quotidienne

Quels sont les examens pour valider la prescription ?

Il faut réaliser un test de marche de 6 min ou une épreuve fonctionnelle d’exercice. Durant le test, la PaO2 doit être inférieure à 60 mmHg ou la SpO2 doit être inférieure à 90% (et inférieure d’au moins 5% de la valeur au repos). La dyspnée doit aussi être évaluée.

Pour étalonner la source mobile, le prestataire de santé peut procéder au prêt de matériel.

Insuffisance respiratoire transitoire : oxygénothérapie de court terme

L’oxygénothérapie à court terme correspond à des prescriptions de moins de 3 mois.

Qui peut prescrire ?

Tout médecin peut prescrire une oxygénothérapie de moins de 3 mois.

Quelle est la durée de la prescription ?

La prescription initiale a une durée de 1 mois, renouvelable 2 fois.

Quel est le support de la prescription ?

Le support de prescription est une ordonnance simple. La DEP n’est pas nécessaire.

Quel est le contenu de la prescription ?

La prescription doit contenir certains éléments.

Concernant la source fixe :

  • la nature de la source : concentrateur ou O2 gazeux
  • le débit en L/min
  • la durée d’administration quotidienne

Concernant la source mobile, s’il y en a une :

  • la nature de la source : O2 gazeux
  • le réglage
  • la durée d’administration quotidienne

Quels sont les examens pour valider la prescription ?

Il n’est pas nécessaire de réaliser une gazométrie pour valider la prescription d’oxygène de courte durée.

Dyspnée chez les patients en fin de vie (soins palliatifs)

Qui peut prescrire ?

Tout médecin peut prescrire une oxygénothérapie en fin de vie.

Quelle est la durée de la prescription ?

La prescription initiale a une durée de 3 mois, renouvelable une seule fois. Au delà, une DEP est nécessaire.

Quel est le support de la prescription ?

Le support de prescription est une ordonnance simple. La DEP n’est pas nécessaire.

Quel est le contenu de la prescription ?

La prescription doit contenir certains éléments, concernant la source fixe :

  • la nature de la source : il s’agit toujours d’un concentrateur
  • le débit en L/min
  • la durée d’administration quotidienne

Quels sont les examens pour valider la prescription ?

L’amélioration de la dyspnée sous oxygène doit être évaluée.

Algie vasculaire de la face : traitement de la crise

Qui peut prescrire ?

Seuls les neurologues, les ORL, les médecins de structures de prise en charge de la douleur rebelle chronique peuvent prescrire l’oxygène dans cette indication.

Quelle est la durée de la prescription ?

La prescription initiale a une durée de 3 mois, renouvelable une fois.

Quel est le support de la prescription ?

Le support de prescription est une ordonnance simple. La DEP n’est pas nécessaire.

Quel est le contenu de la prescription ?

La prescription doit contenir certains éléments :

  • la nature de la source : il s’agit toujours d’oxygène gazeux, une bouteille fixe à mano-détendeur intégré et une bouteille portable
  • le débit en L/min

A noter : Dans cette indication, l’interface est toujours un masque, jamais des lunettes.

Quels sont les examens pour valider la prescription ?

Aucun examen n’est requis.

Auteur : Dr. Stéphanie le Guillou, Pharmacien Responsable des BPDO chez AOS

Partager cet article
Image par défaut
Stéphanie Delpous
Publications: 3

Laisser un commentaire

TRADUIRE